Texte de Présentation

  Dans les musées, entre l’œuvre et moi, se glissent souvent des silhouettes peu conscientes de leur densité : grands maigres bancals, petites rondes au Papa vitrier, vieilles mises en plis argentées, crânes chauves, brosses impeccables, crinières adolescentes... bref, un tas d’obstacles insupportables qui obstruent l’horizon et gâchent mon plaisir. Au Théâtre Am Stram Gram, je ne rencontre pas ce problème. Dans la Galerie 7m2, je peux être seul avec l’œuvre exposée. C’est comme une grande cabine de plage aux parois transparentes. J’ouvre la porte, j’entre, je me tiens là. Seul. Ou à deux, si je supporte quelqu’un. À trois, si je suis un enfant accompagné de ses parents. Face à moi, un tableau, un dessin, une sculpture, une installation... De l’extérieur, on peut me voir regarder l’œuvre. Dans ce mini-musée où mon regard est roi.

rebecca dautremer

LES DRÔLES D’OISEAUX D’AM STRAM GRAM Rébecca Dautremer est une illustratrice d’exception. Son travail, d’Elvis à Princesses oubliées ou inconnues, de Kerity, la maison des contes à Alice au pays des merveilles, est reconnu internationalement. La poésie de ses images, l’originalité de ses points de vue, la force évocatrice de ses albums n’ont pas d’équivalent. Autour des Drôles d’Oiseaux d’Am Stram Gram, Rébecca Dautremer a imaginé, en compagnie de l’auteur Taï-Marc Le Thanh, une exposition originale : un traité d’ornithologie ludique et interactif, à découvrir en famille.

natasha krenbol & enzo cormann

NATASHA KRENBOL - PEINTURES Par le jeu de la «réserve», les créatures de Natasha Krenbol, tels des fragments de réel provisoirement détachés du monde, paradent, graffitées et maculées - malpolies, pour le moins. Leurs poses dansantes d’animaux enjazzés laissent deviner le sourire qui accompagna leur invention (parlons plutôt de révélation). Cette peinture chahuteuse, carnavalesque, est le fait d’une personne bouleversée, comme l’est nécessairement quiconque sachant voir que l’homme marche sur la tête. Nos effigies sont plus vivantes que nous ; plus animales et musicales, plus amicales. Contrairement à nous, nos doubles krenbolisés ne tuent pas, ne saccagent pas, ne se rêvent pas en prédateurs. Ce sont d’authentiques sauvages, habitants d’Utopie, ce non-lieu de toujours, villégiature nomade des poètes et des sages résistants. Natasha Krenbol a manifestement plus appris des rues africaines que des musées de la vieille Europe. Elle tient les conteuses de fables et les bluesmen pour plus savants que les esthètes bourgeois, et peint en œuvrière non-alignée, insoucieuse des vogues et des diktats boutiquiers. Elle a été saxophoniste dans une vie antérieure et jalouse les corbeaux. (E.C.) ENZO CORMANN - LE BLUES DE JEAN LHOMME Conte en musique L’histoire d’un «homme de rien», un de ces types sans nom, sans toit ni rien, racontée par Docteur Blues et Mister Tchatche, bluesmen aveugles, amis des corbeaux. L’un d’entre eux, nommé Corvus Corax, joue les présentateurs et pour montrer sa belle voix, il ouvre un large bec et... chante le blues. Cet homme sans nom, sans toit ni rien, Mister Tchatche l’appelle Jean Lhomme. Nous croisons tous les jours de nombreux Jean Lhomme. Nous ne les voyons pas, ou nous faisons semblant de ne pas les voir. Mais eux nous voient. Nous les confondons volontiers avec les objets qui jalonnent les trottoirs de nos villes — bancs, panneaux, lampadaires, poubelles... Mais Jean Lhomme n’est pas un objet : il est le veilleur du monde.(E.C.) DISTRIBUTION auteur: Enzo Cormann compositeur: Jean-Marc Padovani musique de scène: Pierre Fleygnac dit: Enzo Cormann saxophone: Jean-Marc Padovani chant: (distribution en cours) Ecrivain de théâtre, metteur en scène, romancier, Enzo Cormann frotte depuis longtemps ses rhapsodies littéraires à la musique, et au jazz en particulier : cabarets, opéras de poche, jaseries jazziques, talking blues, jazz poems... le poète souffle ses phrases comme un musicien ses notes. Proche de l’œuvre picturale de Natasha Krenbol et associé depuis plus de vingt ans au saxophoniste, compositeur et arrangeur, Jean-Marc Padovani au cœur de La Grande Ritournelle, Enzo Cormann a écrit sa première pièce de théâtre accessible aux enfants : Le blues de Jean Lhomme. Nous vous invitons à découvrir, à l’occasion du vernissage des tableaux de Natasha Krenbol, une avant-première exceptionnelle du spectacle qui sera créé à Am Stram Gram durant la saison 2013-2014.

catherine ikam

OSCAR Catherine Ikam est considérée comme l’un des artistes pionniers dans le domaine des nouvelles technologies en Europe. Elle travaille avec la photographie, la vidéo et la réalité virtuelle. Sa collaboration avec Louis Fléri a donné « vie » à un personnage singulier : Oscar, adolescent virtuel au visage obsédant. Il habite un écran installé sur un chevalet de bois. Sur la corniche de son tableau vivant, un œil est posé : une petite caméra qui guette le face à face entre lui et celui ou celle qui s’assoit pour le regarder. Oscar, c’est quelqu’un ; pourtant, ce n’est (presque) personne. C’est lui, c’est vous et c’est moi - peut-être l’ami imaginaire qui hante nos rêveries enfantines ? Le Théâtre Am Stram Gram accueille Oscar dans ses murs à partir du lundi 18 mars 2013, jour du vernissage (le buffet ne sera pas virtuel). Oscar est un personnage de la pièce de Fabrice Melquiot, Aucun homme n’est une île, qui sera présentée à Am Stram Gram en 2013-2014 dans une mise en scène de Roland Auzet. Surprise à l’horizon ! RÉSEAU OSCAR : VENEZ FAIRE LA CONNAISSANCE D'OSCAR ! Le blog d'Oscar est désormais en ligne : www.reseau-oscar.com Entrez dans son univers et découvrez son histoire, ses rêves, sa vie, son oeuvre...

Entrée libre (sur réservation)


vernissage de Rebecca Dautremer
le 15 septembre dès 19h


vernissage de Natasha Krenbol
le 8 décembre vers 18h
suivi de
Le Blues de Jean Lhomme
de Enzo Cormann
en avant-première à 19h


vernissage de Catherine Ikam
le 18 mars dès 18h