Présentation

Les cornichons, c’est bon, mais quand c’est un bras... Ah bon ça peut être un bras, un cornichon ? Chez la petite fille, oui. Elle naît avec un bras d’un côté, un cornichon de l’autre. Alors ses parents l’éjectent du bocal familial. Pas bon du tout. Heureusement, son estomac lui tient compagnie. Eh oui, les estomacs parlent et pensent. Un estomac qui lui donne faim de découvertes ; elle va aimer le monde, avant d’en avoir peur et de se réfugier chez une sorcière. Même qu’elle a un amoureux, la sorcière, un sculpteur. Même que la petite fille va y rencontrer un garçon, chez la sorcière. La petite fille et le petit garçon vont rapprocher leurs bizarreries, au milieu des pommes et des M&M’s, jusqu’à mourir d’union. On ne mange pas n’importe quoi... Alors c’est une tragi-comédie ? Oui. Un conte de fée moderne ? Oui. Une pièce sur la naissance du violon ? Aussi ! C’est dans l’artisanat du théâtre d’objets, quelque part entre Méliès et Gondry, que Robert Sandoz puise pour donner à voir cette fable drôle et terrible, écrite par Antoinette Rychner, jeune auteur romande à découvrir. DOSSIER DE PRESSE

Version Anglaise

Gherkins are good. But when it’s meant to be an arm ? Well, it might not be so bad to have one gherkin and one arm ? That’s what the little girl has. She’s born with an arm on one side and a gherkin on the other. So her parents throw her out of the family jar. Which isn’t good at all. But at least her stomach keeps her company. Yes, stomachs can think and speak. The little girl has a stomach that makes her hungry to travel and discover. She’s going to love the world, before she starts to fear it and take shelter with a witch. The witch has a lover, a sculptor. At the witch’s house the little girl will meet a little boy. The little girl and the little boy gather together their strange bits and bobs, between apples and M&M’s, until they die together. You can’t just eat any old thing. So is this a tragi-comedy ? Yes. A modern fairy tale ? Yes. A play about the beginnings of the violin ? That as well! Robert Sandoz searches in the bric-a-brac of this theatre of crafted objects, somewhere between Méliès and Gondry, to give us this funny and terrible tale, written by Antoinette Rychner, an emerging young Swiss-French playwright.

Distribution

texte Antoinette Rychner mise en scène Robert Sandoz lumière Stéphane Gattoni scénographie Nicole Grédy musique Olivier Gabus costumes Anne-Laure Futin avec Romain Dutheil, Vincent Fontannaz, Aurore Jecker, Flore Lefebvre des Noëttes et Elodie Steinegger (violon)

à partir de 8 ans

texte Antoinette Rychner
mise en scène Robert Sandoz


AVRIL
mar 30 19h
MAI
mer 01 19h
jeu 02 19h
ven 03 19h
sam 04 17h
dim 05 17h